Vers mon Instagram

Sirius Ortega

Sirius Ortega (le moine qui a étudié le vieux chêne)

Sirius est né le 17 février 1764 à Cordoue (Espagne).
Il entre très jeune dans les ordres et se distingue plus par son intelligence que par sa foi. Sirius a choisi de rejoindre les Franciscains (Catholiques prônant la pauvreté et l’humilité).

En 1805, sa curiosité naturelle l’amène dans le nouveau monde, en Haute-Californie. Il rejoint la mission de San José, mais l’évangélisation des autochtones ne l’intéresse pas vraiment. Il préfère étudier leurs coutumes, même s’il est souvent choqué par leurs instincts primitifs. En 1823, Sirius accompagne la délégation qui va construire une nouvelle mission au nord, à Sonoma. On leur parle d’une vallée férocement gardée par la tribu des Napas et plusieurs frères partis l’explorer ne reviennent pas. Sirius Ortega est intrigué mais, à bientôt 60 ans, il ne serait pas raisonnable de s’y rendre seul.

En 1838, le bataillon de Reyes massacre les Napas et la vallée est accessible. Sirius Ortega s’y rend et va collecter de nombreuses informations auprès des survivants. Patiemment, il reconstitue l’histoire du vieux chêne et malgré son grand âge va tenter de stopper Hernan (ce passage fera peut-être l’objet d’un récit à part, il n’est donc pas traité ici).